Global gachis Le scandale mondial du gaspillage alimentaire

Alors qu’un milliard d’êtres humains souffrent de malnutrition sur notre planète, un tiers de la production mondiale de nourriture est gâchée. L’ensemble des producteurs, distributeurs et consommateurs des pays occidentaux jette une quantité de nourriture qui pourrait nourrir 7 fois la population qui a faim dans le monde. En 2050, nous serons 9 milliards d’habitants sur terre et autant de bouches à nourrir. La production agricole doit réussir un tour de force : répondre à la forte hausse de la demande tout en préservant les ressources naturelles.

Les chiffres font peur. On estime à 100 milliards d’euros le coût annuel lié au gaspillage alimentaire. Dans un monde où un milliard d’êtres humains souffrent de la faim, il semblerait urgent de faire prendre conscience à la population que ce phénomène peut être stoppé. Dans un documentaire évènement, Olivier Lemaire met en image cet immense scandale du gaspillage alimentaire. Aux côtés de Tristram Stuart, historien britannique et auteur de l’ouvrage de référence « Waste », ils nous font voyager au Costa Rica, au Pakistan en passant par l’Europe et les Etats-Unis. On assiste tout au long de ce reportage à des situations affligeantes perpétrées par les gros industriels, mais pas seulement. Force est de constater que la population est aussi coupable de ce gaspillage, ce reportage a aussi pour vocation d’inculquer comment ne plus gaspiller au quotidien. Consommer les restes de repas concoctés la veille, consommer des fruits de saison, comprendre la signification exacte de l’étiquetage et des dates de péremption… Des gestes simples pour nous faire comprendre que la solution se trouve peut-être dans nos assiettes. A travers ce documentaire CAPA et CANAL+ participent à l’éducation des peuples et à repenser le monde.

Global Gâchis : le scandale Mondial du gaspillage alimentaire est à voir sur Canal+ dès le 17 octobre.

(115)

About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *