Faut-il tuer le temps ?– 1ère partie : les exposés

Débat (en trois parties) entre Carlo Rovelli et Patrick Peter, modéré par Michel Blay
mardi 7 octobre à 19h au Palais de la découverte, Paris.

Partie 2

 

Partie 3

 

http://www.dunod.com/sciences-techniq…

Faut-il tuer le temps ?
Le Temps est la variable « reine » de la physique, qui dicte sa danse dans les équations.
Le temps constitue-t-il une notion qui se transforme selon les besoins de la physique ou une notion indépendante ? Faut-il encore la transformer pour résoudre les impasses de la physique actuelle ou peut-on juste s’en débarrasser sans dégât ?

Carlo Rovelli est un physicien italien, Professeur à l’Université de la Méditerranée, directeur de recherche au Centre de physique théorique de Luminy à Marseille et membre de l’Institut universitaire de France. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique dont Et si le temps n’existait pas? (nouvelle édition 2014) et Anaximandre de Milet ou la naissance de la pensée scientifique (2009), parus aux éditions Dunod.

Patrick Peter est directeur de recherches à l’Institut d’Astrophysique de Paris. Il travaille dans le domaine de la cosmologie primordiale depuis plus de 20 ans, en particulier le lien avec la physique des particules. Il a publié deux ouvrages Cosmologie primordiale (2e ed. 2012) aux éditions Belin et Des défauts dans l’Univers (2003) chez CNRS Editions.

Cette conférence-débat sera modérée par Michel Blay, philosophe et historien des sciences, directeur de recherche émérite de classe exceptionnelle au CNRS, Président du Comité pour l’Histoire du CNRS, auteur de nombreux ouvrages dont L’existence au risque de l’innovation (2014).

Cette conférence s’inscrit dans un workshop de l’Observatoire de Paris (le lieu du temps en France avec l’heure légale diffusée par le SYRTE) qui réunit des spécialistes internationaux physiciens, philosophes, historiens sur la question de la précision dans la mesure du temps.

En 2014, le théoricien de la physique américain Lee Smolin a publié La renaissance du temps, alors que Carlo Rovelli proposait une nouvelle édition de son livre Et si le temps n’existait pas?, tous deux aux éditions DUNOD. Aujourd’hui, la physique nous amène à questionner l’existence du temps, en particulier dans le cadre de la gravité quantique. Lee Smolin a exposé dans son livre les raisons pour lesquelles il pense que nous avons de meilleures chances de comprendre le monde si nous conservons au temps son statut…Le débat est ouvert !

(82)

About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>